You are currently browsing the category archive for the ‘L’opinion publique n’existe pas’ category.

Deux jours avant le lancement à Lausanne, par attac-Vaud, le syndicat comedia, Le POP & Gauche en mouvement, solidaritéS et A Gauche Toute!, de l’initiative vaudoise «pour le droit à un salaire minimum», un titre de 24 Heures du 3 avril 2008 me jetait dans la sidération: «Les salariés suisses s’estiment bien payés». C’était à la rubrique «Economie», et le sous-titre était «Enquête». Bigre.

Devant une telle assertion, j’avais le choix entre deux, voire trois hypothèses. Un: le correcteur a laissé passer une coquille. Deux: les Suisses sont victimes de la même illusion que les salariés américains sondés pour Time Magazine et CNN en 2000, dont 19% pensent faire partie du 1% des Américains les plus riches, tandis que 20% estiment que ça ne saurait tarder. Trois: l’article, voire le sondage, ne sont pas fiables. Lire la suite »

Une jeune femme au léger accent vaudois vient de me passer à la question sur la prochaine réforme de la fiscalité des entreprises, deuxième épisode, sur laquelle nous allons voter le 24 février prochain. Rappelons que le Parlement a voté une loi, contestée par un référendum populaire, visant à améliorer les conditions fiscales des actionnaires, autrement dit et en résumé, à diminuer les impôts des plus riches, à soutenir la concurrence fiscale entre les cantons et à creuser un trou supplémentaire de plusieurs milliards de francs dans les caisses de l’Etat. Le gouvernement, lui, récite la vulgate libérale et invoque le soutien à la sacro-sainte croissance. Lire la suite »