You are currently browsing the monthly archive for janvier 2008.

Je viens de trouver ce billet sur le blogue « Crise dans les médias« , que je m’empresse de reprendre.

« Le blog, source d’inspiration pour les journalistes: 75% des journalistes utilisent les blogs pour trouver des idées de sujets, selon une étude réalisée récemment aux Etats-Unis (en anglais). En revanche, ils commentent rarement les blogs. Cette étude est sans doute transposable à la France. De plus, environ 30% des journalistes tiennent eux-même un blog.

Les journalistes consultent des blogs pour trouver des idées, des angles, des points de vue originaux. 75% reconnaissent que les blogs leur fournissent des idées de reportage ou des idées d’angle pour traiter un sujet, 70% des journalistes lisent régulièrement une liste de blogs, 21% passent plus d’une heure à lire des blogs. 57% en lisent 2 à 3 fois par semaine.

Les journalistes sont aussi sur les réseaux sociaux. 16% ont leur propre page sur un réseau social 48% lisent des blogs mais se ne commentent presque jamais.« 

Et, pendant qu’on y est, voici une citation tirée de Black List, recueil de témoignages de journalistes américains, rassemblés par Kristina Borjesson (1). Le journaliste qui parle s’appelle Philip Weiss: « J’ai vu la culture journalistique muter en profondeur. Les salles de rédaction se sont mises à ressembler de plus en plus aux bureaux d’une compagnie d’assurances (…) Lorsque j’ai commencé ma carrière, les journalistes ne ressentaient aucune affinité pour un avocat ou un politique. Ils s’identifiaient à la classe moyenne. Aux subalternes. la défiance envers l’autorité était considérée, chez eux, comme une qualité. Aujourd’hui, l’ensemble de la profession condamne cette approche, qu’elle juge inconvenante… et risquée. »

Que ceux qui aiment les histoires, les mystères, le dessous des cartes, lisent ce livre. Ce n’est pas parce qu’il n’est pas tout récent qu’il ne vaut rien, au contraire. D’ailleurs, un de ses chapitres est une introduction savoureuse à la « sabord’édition ». Ou comment l’édition édite des livres tout en les censurant.

(1) Kristina Borjesson, Black List, Quinze grands journalistes américains brisent la loi du silence, Ed. Les Arènes, Paris, 2003.

Publicités

Il y a une semaine, grâce à l’ami d’un ami, j’ai eu l’occasion de pratiquer l’observation participante (comme disent les ethnologues) lors d’une manifestation commerciale ressemblant diablement à une arnaque : la présentation de sa collection 2008 de porcelaine de Limoges par la société « Les Marquises de France », au Beau-Rivage Palace de Lausanne. Quelques recherches sur Internet et dans les textes de loi suisses m’ont convaincue que le procédé est connu. En France, il s’appelle joliment « vente à la perruque », car le prix des articles est caché (comme le crâne nu du chauve). Du coup, j’ai pris contact avec le bureau spécialisé dans le fair business du Département fédéral de l’économie (seco), qui va s’informer plus amplement sur les pratiques de ces vendeurs d’assiettes très entreprenants. Et qui n’hésitent pas, pour attirer l’amateur, à s’installer pour une matinée dans un palace luxueux.

Tout frais, un ajout de décembre 2008: les vendeurs sont revenus dans l’hôtel voisin (et propriété du même), l’Hôtel d’Angleterre à Lausanne.  Mal leur en a pris, leur vente a été interrompue par la police! D’autre part, les dénonciations de ces arnaques à la porcelaine se multipliant sur divers sites et blogues, une journaliste de Canal + a entrepris une enquête. Elle a pris contact avec mon coéquipier et moi. J’ incite vivement les personnes qui ont fait des expériences semblables à la nôtre à la contacter par mail à l’adresse: sophiebonnet@hotmail.com.

Lire le reste de cette entrée »

Elle est trop bonne, je ne résiste pas! Une dépêche de l’Agence France Presse l’annonce: « Un accord à l’Organisation mondiale du commerce (OMC) sur la libéralisation du commerce mondial serait le meilleur moyen d’écarter le risque protectionniste accru par la crise financière mondiale, a estimé vendredi le directeur général de l’institution, Pascal Lamy », accessoirement en villégiature à Davos. C’est moi qui souligne.

Bon, on commence par respirer. Et par récapituler.

Lire le reste de cette entrée »

Régulièrement, le Collectif Urgence Palestine (CUP) transmet à la presse ─ c’est-à-dire au Courrier, à 24 Heures, au Temps, à L’Illustré, à Migros Magazine, à L’Hebdo ─ un condensé des rapports sur les violations des droits humains commises par l’armée israélienne dans les Territoires palestiniens occupés. Avez-vous souvent lu tous ces détails dans vos journaux habituels ? Moi pas. Mais peut-être que je lis mal…

Ce mardi matin, nous apprenons que le gouvernement israélien a légèrement assoupli le blocus imposé dans la bande de Gaza, et commencé à y autoriser la livraison de carburant domestique. Cela après quatre jours de blocus strict qui faisait craindre une grave crise humanitaire à Gaza. Mais tout ça, c’est de la faute du Hamas. En tout cas, c’est ce qu’a déclaré, avec une grande élégance, ce modèle d’humanisme qu’est le premier ministre israélien, M. Ehoud Olmert. Selon les agences de presse, ce dernier a affirmé le week-end dernier, au plus fort du blocus – c’est moi qui souligne:

«En ce qui me concerne, tous les habitants de Gaza peuvent se déplacer à pied et manquer d’essence pour leur voiture, car ils sont gouvernés par un régime assassin qui ne permet pas aux habitants du sud du pays de vivre en paix.»

Lire le reste de cette entrée »

Impossible d’échapper à la grande fête de la solidarité sportive de l’été 2008. Le voudrait-on, on ne pourrait pas. Même les enfants de nos écoles voient leur vie changée à cause des matches. Donc leurs enseignants et leurs parents aussi. Et, d’ailleurs, de tous les usagers des CFF. C’est une information parue sur la lettre de la Direction générale de l’enseignement obligatoire du Département de la formation et de la jeunesse du canton de Vaud (ouf) qui le dit.

Lire le reste de cette entrée »

Une jeune femme au léger accent vaudois vient de me passer à la question sur la prochaine réforme de la fiscalité des entreprises, deuxième épisode, sur laquelle nous allons voter le 24 février prochain. Rappelons que le Parlement a voté une loi, contestée par un référendum populaire, visant à améliorer les conditions fiscales des actionnaires, autrement dit et en résumé, à diminuer les impôts des plus riches, à soutenir la concurrence fiscale entre les cantons et à creuser un trou supplémentaire de plusieurs milliards de francs dans les caisses de l’Etat. Le gouvernement, lui, récite la vulgate libérale et invoque le soutien à la sacro-sainte croissance. Lire le reste de cette entrée »

Le Parlement de Lituanie, ce pays balte et catholique, membre de l’Union européenne, vient de voter une loi réinstaurant l’interdiction totale de l’avortement. C’est déjà une nouvelle terrible. Pire encore: elle n’est reprise nulle part, par aucun média, et on ne la trouve pas sur Internet. Il aura fallu une dose importante d’indignation pour inaugurer ce blogue, qui m’attend, inerte, depuis un mois. J’aurais préféré un billet plus gai… Mais tant pis.

Lire le reste de cette entrée »