You are currently browsing the tag archive for the ‘humour’ tag.

Après le terrible vote de la majorité des Suisses pour expulser les « criminels étrangers », outre les manifestations, un peu d’humour et de poésie ne peuvent pas faire de mal. C’est ma sœur, enseignante dans un collège bourré d’enfants « étrangers », donc de toutes les couleurs, qui a retrouvé ce poème de Jacques Prévert et l’a affiché sur la porte de la salle des professeurs. Un vraie bonne idée.

Etre ange

Etre ange

c’est étrange

dit l’ange

Etre âne

c’est étrâne

dit l’âne

Cela ne veut rien dire

dit l’ange en haussant les ailes

Pourtant

si étrange veut dire quelque chose

étrâne est plus étrange qu’étrange

dit l’âne

Etrange est

dit l’ange en tapant des pieds

Etranger vous-même

dit l’âne

Et il s’envole

 

Jacques Prévert, Fatras, Ed. Folio

Publicités

Je viens de terminer la lecture de Le 210e jour, de Natsumé Sosêki. C’est le deuxième livre que je lis de cet auteur. L’été dernier, faisant de l’ordre dans des livres hérités d’une vieille amie, j’ai découvert Oreiller d’herbe. J’en ai été tellement éblouie que je  l’ai immédiatement offert à deux amis (un exemplaire à chacun, bien sûr!). Je sais, je retarde, et j’étale ici mon inculture. Tant pis.  J’ai appris, depuis, que Sosêki est un des plus grands écrivains japonais, qu’il était professeur de littérature anglaise à Tokyo, qu’il est mort en 1916, et que son portrait a même décoré des billets de banque. Lire le reste de cette entrée »