Je viens de trouver ce billet sur le blogue "Crise dans les médias", que je m’empresse de reprendre.

"Le blog, source d’inspiration pour les journalistes: 75% des journalistes utilisent les blogs pour trouver des idées de sujets, selon une étude réalisée récemment aux Etats-Unis (en anglais). En revanche, ils commentent rarement les blogs. Cette étude est sans doute transposable à la France. De plus, environ 30% des journalistes tiennent eux-même un blog.

Les journalistes consultent des blogs pour trouver des idées, des angles, des points de vue originaux. 75% reconnaissent que les blogs leur fournissent des idées de reportage ou des idées d’angle pour traiter un sujet, 70% des journalistes lisent régulièrement une liste de blogs, 21% passent plus d’une heure à lire des blogs. 57% en lisent 2 à 3 fois par semaine.

Les journalistes sont aussi sur les réseaux sociaux. 16% ont leur propre page sur un réseau social 48% lisent des blogs mais se ne commentent presque jamais."

Et, pendant qu’on y est, voici une citation tirée de Black List, recueil de témoignages de journalistes américains, rassemblés par Kristina Borjesson (1). Le journaliste qui parle s’appelle Philip Weiss: "J’ai vu la culture journalistique muter en profondeur. Les salles de rédaction se sont mises à ressembler de plus en plus aux bureaux d’une compagnie d’assurances (…) Lorsque j’ai commencé ma carrière, les journalistes ne ressentaient aucune affinité pour un avocat ou un politique. Ils s’identifiaient à la classe moyenne. Aux subalternes. la défiance envers l’autorité était considérée, chez eux, comme une qualité. Aujourd’hui, l’ensemble de la profession condamne cette approche, qu’elle juge inconvenante… et risquée."

Que ceux qui aiment les histoires, les mystères, le dessous des cartes, lisent ce livre. Ce n’est pas parce qu’il n’est pas tout récent qu’il ne vaut rien, au contraire. D’ailleurs, un de ses chapitres est une introduction savoureuse à la "sabord’édition". Ou comment l’édition édite des livres tout en les censurant.

(1) Kristina Borjesson, Black List, Quinze grands journalistes américains brisent la loi du silence, Ed. Les Arènes, Paris, 2003.